Home / Réseau Franck Biancheri / Remise des archives Franck Biancheri à la Fondation Jean Monnet. Retour en images
Remise des archives Franck Biancheri à la Fondation Jean Monnet. Retour en images

Remise des archives Franck Biancheri à la Fondation Jean Monnet. Retour en images

Six ans après la disparition de Franck Biancheri, l’Association de ses Amis oeuvre toujours à pérenniser la mémoire de son immense travail et nous avons franchi le 22 mars 2019 une étape importante dans cette direction grâce à la Fondation Jean Monnet pour l’Europe qui nous a fait l’honneur de souhaiter accueillir les archives de Franck Biancheri aux côtés de celles de Jean Monnet.

A l’occasion de la signature de la convention de transmission des archives, une petite cérémonie solennelle a été organisée dans les locaux de la Fondation, le 22 mars, en la présence de sa fille Carla Biancheri et de Marie-Hélène Caillol, qui était sa compagne, présidente de l’association des Amis de Franck Biancheri, entourées de quelques membres éminents de l’Association des Amis de Franck Biancheri.

Aux côtés de Anne-Sophie Rieben, fille du fondateur du fonds d’archives Jean Monnet, de Mathias Walter, archiviste responsable, Carla Biancheri, Marie-Hélène Caillol et Gilles Grin, directeur de la FJME, ont signé la convention, un moment très émouvant, une très belle journée dans un lieu magnifique, la Ferme de Dorigny à Lausanne sur les bords du lac Léman.

Une vingtaine d’amis de Franck qui l’ont accompagné pour certains depuis les bancs du lycée, les fonds baptismaux d’AEGEE ou d’IDE, sur les chemins de Prometheus-Europe et de Newropeans, ont apporté leurs témoignages d’attachement sincère à la grandeur de Franck Biancheri, une personne qui a donné sa vie aux autres, aux citoyens, à l’Europe, un homme remarquable dans ses entreprises, ses projets et ses idées, toujours avec un temps d’avance sur tout le monde.

Arrivée la veille depuis Paris, la plus grande partie des archives de Franck Biancheri a rejoint celles de Jean Monnet, mais aussi de Jacques Delors et  d’autres illustres européens, conservées dans les sous-sols très protégés de la Fondation. Elles seront triées, inventoriées, numérisées, conservées,  mises à la disposition des chercheurs, mais aussi du public par les soins de la Fondation. Une tache énorme pour ces vingt sept années de travail, seulement, hélas!

Franck Biancheri admirait la puissance d’imagination, l’audace intellectuelle et la ténacité politique des pères fondateurs de l’Europe, et notamment de Jean Monnet (cf l’article du 19/10/2001), et c’est avec ce même esprit d’audace qu’il a contribué à l’Histoire de l’Europe.

AFFB et FJME… par cette signature, nous nous engageons aujourd’hui à ce que ta mémoire reste vivante. (Marie-Hélène Caillol, 22/03/2019)

Car ce 22 mars, justice lui a été rendue, mais ce n’est pas pour l’enterrer au contraire c’est pour mieux le faire vivre maintenant et inspirer les générations du futur pour cette Europe qu’ils ont aujourd’hui à penser gérer demain. Il continue à inspirer la route de 2040…

E aqueles, que por obras valerosas
Se vão da lei da morte libertando;
Cantando espalharei por toda parte,
Se a tanto me ajudar o engenho e arte. (Luis de Camões, Os Lusiadas)

(Et aussi les œuvres et les actes valeureux
au-delà des lois même de la mort et de la vie
C’est pour eux que je chanterai de toutes parts
M’accompagnant du seul génie et des arts. Luis de Camões, Les Lusiades)

Nous vous proposons de retrouver ci-dessous les images de Philippe Portalier (celui qui a photographié la vie de Franck depuis 1986), et les mots de Carla Biancheri et Marie-Hélène Caillol, qui illustrent merveilleusement cette journée.

Tous ont bien compris: l’accueil des archives de Franck Biancheri aux côtés de celle de Jean Monnet, c’est son histoire, notre histoire donc, ce sillon profond et résolu tracé dans la longue route de l’intégration européenne, qui est reconnu… 6 ans seulement après sa disparition. (Marie-Hélène Caillol, 22/03/2019)

Les mots de Carla Biancheri 

Petite, quand on me demandait quel était le métier de mon père, je répondais très naturellement qu’il était président de l’Europe.

Avoir la chance de grandir avec Franck Biancheri, c’est vivre l’Europe au quotidien. Entendre des conversations sur l’Europe, voir des européens défiler dans le salon, entendre parler allemand, italien, hongrois, espagnol..,  voyager aux 4 coins de l’Europe pendant les vacances scolaires pour l’accompagner à certaines de ses conférences. Et puis c’est aussi comprendre plus tard, tout ce que mon père a réussi à accomplir et engendrer autour de lui. Que ce soit Erasmus, AEGEE, Tiesweb, Newropeans etc.

Mais c’est aussi connaitre Jean Monnet avant les autres. Et aujourd’hui, c’est un grand honneur et une grand fierté de voir ces 2 noms réunis dans cette Fondation.

Alors un grand merci à la Fondation et aux personnes qui ont travaillé avec mon père et ont permis tout cela. – Carla Biancheri, Lausanne le 22/03/2019

A télécharger:

Discours de Marie-Hélène Caillol, présidente de l’AAFB – 220319

Convention de transfert des archives signée le 22 mars 2019 à Lausanne

A visionner: les images de cette journée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Scroll To Top