Home / Sélection FB Doc / Constitution et/ou Démocratisation? Franck Biancheri et la campagne du « Oui-Mais » (2004/2005)
Constitution et/ou Démocratisation? Franck Biancheri et la campagne du « Oui-Mais » (2004/2005)

Constitution et/ou Démocratisation? Franck Biancheri et la campagne du « Oui-Mais » (2004/2005)

A la veille du prochain e-débat « Constitution et/ou Démocratisation? » organisé le 6 décembre par #CitizensRoute, dont le réseau Franck Biancheri est partenaire, nous choisissons de republier aujourd’hui cet articles de Franck « Oui à la Constitution… Mais avec la Démocratie en plus » (10 septembre 2004) qui avait été écrit à l’occasion du lancement de la campagne pour le référendum sur la Constitution européenne. Le référendum s’est tenu en France le 29 mai 2005; le « non » l’avait remporté avec 55% des suffrages…

Pour Franck Biancheri la Constitution qui devait être votée en 2005, sert d’une part de « bouchon » pour clore le passé, en finir avec la phase de construction pour passer à celle de la gouvernance (Oui à la Constitution…) et aussi de point d’appui pour démocratiser l’Europe (… Mais avec la Démocratie en plus).

En effet, même si nous n’avons pas à proprement parler de Constitution européenne, mais un énième traité qui veut faire office « de », force est de constater que nous sommes bel et bien entrés depuis quelques années dans la phase de « gouvernance » de l’UE, notamment depuis 2008 et la crise de l’Euro qu’il a bien fallu « gérer » politiquement, et que ce qui nous manque pour assurer une « bonne » (ou une meilleure) gouvernance, c’est bien entendu cette « Démocratie en plus« .

Aujourd’hui, dans le contexte de l’émergence d’un débat politique transeuropéen, on entend beaucoup parler de la nécessité d’écrire une Constitution européenne. Connaissant tous les problèmes à résoudre pour que le projet européen reprenne avec ses missions fondamentales (servir l’intérêt commun européen: convergence, paix, prospérité, démocratie), on se demande si une Constitution est la condition préalable à atteindre le système démocratique requis pour traiter ces problèmes correctement? si c’est la démocratisation qui doit d’abord changer la constitution? ou si les deux devraient aller de pair – et comment? 

Ce texte écrit voici plus de 10 ans, répond comme hier à cette problématique qui fera l’objet des débats de la prochaine e-Tribune de la #CitizensRoute, mais aussi aux défis qui se posent pour l’élection européenne 2019.

Nous soulignons également, que l’article « Oui à la Constitution… Mais avec la Démocratie en plus », du 10 septembre 2004, est un document de travail qui avait été élaboré par Franck Biancheri, Directeur des Etudes et de la stratégie d’Europe 2020, et présenté aux cabinets des Ministres Michel Barnier et Claudie Haigneré en Octobre 2004 dans le cadre du lancement de la campagne référendaire sur la Constitution. Il servira par la suite de base à la campagne du « Oui-Mais »le Marathon Démocratique de la Constitution, une série de 18 débats contradictoires sur la Constitution européenne initié par Franck Biancheri courant 2005, véritables podiums de discussions entre les partisans politiques du Oui et ceux du Non à la Constitution, autour de l’intervention d’intervenants européens.

Marianne Ranke-Cormier, rédactrice en chef pour AAFB

Lire l’article: «Oui à la Constitution… Mais avec la Démocratie en plus» – Franck Biancheri (10/09/2004)

constitutionEUTout sur la prochaine e-Tribune:

Constitution or/and Democratisation?

Mercredi 6 Décembre 2017 – à 18.00

avec les interventions de:

-David Carayol (Newropeans)
-Erik Edman (DiEM25)
-Yves Gernigon (Parti fédéraliste européen)
-Adrian Taylor (iCAN Change Agents Network)
-Jens Baganz (We are Europe)

renseignements/inscriptions: victoire@eucitizenprocess.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Scroll To Top