Home / Remember the time / In memoriam 2017 / Stelios Christopoulos (GR), “Il savait qu’il devrait se presser. Parce qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps. Mais aussi et surtout parce que l’Europe ne pouvait pas attendre”

Stelios Christopoulos (GR), “Il savait qu’il devrait se presser. Parce qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps. Mais aussi et surtout parce que l’Europe ne pouvait pas attendre”

steliosKStelios Christopoulos, Commission européenne, “Européen convaincu, libéral, attaché aux valeurs démocratiques et aux institutions indépendantes”

«l’ Europe a besoin de s’émanciper de la tutelle des hommes politiques des États membres. Pour y arriver, nous devons élire au PE des hommes et des femmes politiques directement élus sur des listes transnationales sans devoir passer par des partis politiques nationaux. Nous allons ainsi créer les conditions nécessaires à l’éclosion d’institutions européennes  démocratiques et indépendantes avec à leur tête des hommes et des femmes directement élus par les peuples des pays européens…»

Tel était le credo de Franck. Telle était sa mission. Il en parlait avec enthousiasme, conviction et sans relâche. Mais Franck avait en plus et surtout le charisme, l’énergie inépuisable et la force nécessaires pour faire avancer ses idées. Il ne reculait devant aucun obstacle.

Il savait sans doute aussi qu’il devrait se presser. Parce que il ne lui restait plus beaucoup de temps. Mais aussi et surtout parce que l’Europe ne pouvait pas attendre.

Il savait que pour réussir il fallait s’adresser aux jeunes et suivre une approche bottom-up.

C’est comme cela que EGEE a vu le jour. Fort du succès d’EGEE, Franck a ainsi pu convaincre les hommes d’Etat européens de lancer des programmes d’échanges d’étudiants intra-européens, dont ERASMUS est le plus notoirement connu.

Newropeans, le parti politique qu’il a ensuite lancé pour les élections de 2009 au PE avec des listes de candidats qui étaient originaires d’autres États membres de l’UE et son programme, se trouve maintenant à la base de plusieurs idées soutenues aujourd’hui, entre autres, par le Président Macron.

Cher Franck, merci de m’avoir donné l’occasion de faire avec toi un petit bout de chemin qui mènera un jour à l’Europe comme nous l’imaginions.

Stelios Christopoulos

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Scroll To Top