Home / Franck Biancheri / Ses organisations

Ses organisations

Les 28 années du parcours européen de Franck Biancheri sont jalonnées par les organisations et projets qu’il a inlassablement initiés, lancés et dirigés. Certains, y compris les plus anciens, sont toujours actifs. D’autres non. En voici une liste relativement exhaustive qui donne une bonne idée de l’énergie créatrice de Franck.

  • 1985: AEGEE-Europe

AEGEE-Europe

AEGEE

“Pour un coup d’essai ce fut un coup de maître” ! Créée en 1985 sous le titre de EGEE-Europe (Etats-Généraux des Etudiants d’Europe), cette association trans-européenne étudiante est l’acte fondateur de la carrière européenne de Franck. Quelques mois après sa création, AEGEE-Europe déployait déjà des dizaines d’antennes dans toute la Communauté européenne. En 1987, sous la houlette de Franck, elle contribuait de manière décisive à l’adoption du programme ERASMUS. Trente ans plus tard, elle regroupe toujours quelque 200 antennes et 13 000 étudiants.

  • 1989: IDE
  • 1989: PROMETHEUS
  • 1997: TIES
  • 1999: Europe 2020

Initiative pour une Démocratie Européenne (IDE)

A la fin de ses études, Franck quitte AEGEE et lance le premier parti politique trans-européen, documenté en tant que tel dans certains manuels d’histoire. Dans ce cadre inédit, ils présentent lors de la campagne européenne de 1989 la même liste et le même programme dans trois pays de la Communauté européenne : France, Pays-Bas et Espagne.

PROMETHEUS-Europe

En 1989, Franck lance alors une organisation citoyenne trans-européenne, Prometheus-Europe, qui a vocation à rapprocher les citoyens des institutions européennes. Prometheus s’intéresse en particulier aux programmes que lance à l’époque la Commission européenne en direction de la société civile européenne. Prometheus entend contribuer à faire connaître ces programmes, à impliquer davantage les bénéficiaires dans la définition de ces programmes, travaille sur les concept de transparence, efficacité, démocratisation du lien citoyens-institutions, insiste sur l’impératif de réforme de la gouvernance européenne depuis Maastricht, met en garde contre les risques de dérive du projet européen en l’absence de réforme… En 1999, la Commission Santer démissionne dans le scandale, donnant raison à 10 années de mise en garde de Franck Biancheri via Prometheus-Europe.

Système d’Échange d’Informations Trans-Atlantic (TIES)

En 1997, la Commission Européenne s’est adressée à Franck Biancheri pour lui demander de monter une équipe d’Européens qui participerait à un atelier sur le thème des « Nouvelles Technologies », lors d’une conférence majeure organisée à Washington et qui devait permettre l’implication de la société civile dans les relations UE/EU. C’est de là qu’est né le projet TIESWEB et qu’il devint bientôt l’une des innovations majeures parmi ce champ d’activités. TIESWEB, au travers des nombreuses conférences organisées, a permis à Franck de découvrir les deux tiers des états du pays et de faire connaissance avec un large échantillon de la population des EU. Ce nouvel outil, servant l’émergence de la société civile transatlantique du XXIème siècle, a également aidé à maîtriser les nouvelles technologies de l’information liées à internet, à comprendre les nouvelles stratégies et méthodes de la coopération transcontinentale, et d’échanger des expériences basées sur la coopération entre personnes réelles. TIES était un service d’accès à l’information 100% gratuit.

EUROPE 2020

Europe2020

Fort de l’idée que la démission de la Commission Santer constitue l’événement traumatique susceptible d’enclencher les réformes qu’il préconise depuis 10 ans, Franck Biancheri crée avec Marie-Hélène Caillol son premier think-tank, Europe 2020, en 1999. Pendant 6 ans, Europe 2020 organise des séminaires de très haut niveau réunissant fonctionnaires et diplomates de la Commission européenne, du Conseil de l’UE et des Ministères des Affaires étrangères des états-membres sur deux thèmes essentiellement : réforme de la gouvernance européenne/démocratisation d’une part ; et élargissement/relations UE-reste du monde d’autre part. Le succès de ce travail est indéniable; les séminaires d’anticipation UE gouvernance 2020 inspirant même directement la création de la task-force “Réforme de la gouvernance européenne” par Romano Prodi, task-force qui verra son excellent travail saboté par le secrétaire général de la Commission européenne de l’époque, David O’Sullivan, et tout espoir de réforme disparaître définitivement. A partir de 2001, Europe 2020 ne travaillera d’ailleurs presque plus qu’avec les Etats-Membres.

  • 2005: NEWROPEANS
  • 2005: LEAP
  • 2009: ANTICIPOLIS
  • 2010: FEFAP
  • 2012: IRPA

NEWROPEANS

NEWROPEANS

En 2005, alors que LEAP/Europe 2020 anticipent l’échec des referendums sur le traité constitutionnel, Franck Biancheri conclut qu’il est vain de travailler sur une réforme de gouvernance avec les institutions européennes ou les états-membres, et renoue avec l’action politique abandonnée depuis 1989, en créant Newropeans, deuxième parti politique trans-européen de l’Histoire (le premier étant IDE). En réalité Newropeans n’est pas créé ex nihilo mais sur la base du “mouvement citoyen Newropeans” lui-même né du fameux Congrès de 2000, “Newropeans : Nouvelle Europe, Nouveaux défis, Nouvelles générations”. Newropeans présentera en 2009 liste et programme communs en France, Allemagne et Pays-Bas, à nouveau sur un projet de démocratisation de la gouvernance européenne, toujours sans soutien de quiconque… sans compter que Franck tombe malade fin 2008, quelques mois avant d’entamer la campagne électorale. Pendant de nombreuses années, Marianne Ranke-Cormier a animé l’excellent Newropeans-Magazine.

Laboratoire Européen d’Anticipation Politique (LEAP)

LEAP

LEAP, prendra la suite d’Europe 2020 à partir de 2005 et jusqu’à ce jour. Moins de séminaires, plus de contenus “maison”, un fil conducteur assez différent puisque LEAP à partir de janvier 2006 se concentre avant tout sur ce qu’il appelle la “crise systémique globale”, sachant que la bonne compréhension et prise en compte de cette crise majeure constitue l’indispensable préalable à tout réflexion stratégique sur l’avenir, celui de l’Europe en particulier. Ce travail d’analyse et d’anticipation de l’Europe dans la crise systémique globale prend corps dans la publication de LEAP, le GlobalEurope Anticipation Bulletin (GEAB) publié chaque mois depuis janvier 2006 en différentes langues (français, anglais, allemand, espagnol, italien, portugais). Deux autres thèmes importants du LEAP sont : Euroland et Euro-BRICS. LEAP est toujours dirigée par sa co-fondatrice, Marie-Hélène Caillol.

Editions ANTICIPOLIS

ANTICIPOLIS

En 2009, au sommet de la gloire du GEAB, les éditions Plon contactent Franck Biancheri en lui demandant d’écrire un livre sur la crise. Déjà malade à l’époque, Franck hésite plusieurs mois, puis se décide et rédige “Crise mondiale : en route vers le monde d’après“. Plon est enthousiaste mais souhaite que Franck ajoute un chapitre sur la France, en plus de ceux sur le monde et l’Europe. Franck hésite puis s’exécute. Mais le nouveau chapitre, par trop critique de Nicolas Sarkozy, amène Plon à se rétracter. Franck créé alors les Editions Anticipolis avec son ami Stéphane Garnaud (qui décèdera malheureusement six mois après Franck, bien trop tôt lui aussi) et publie son livre qui aura un tel succès que les droits d’auteur du livre permettront à Franck de créer la Fondation FEFAP, pour l’Education et la Formation à l’Anticipation Politique. Les Editions Anticipolis publieront également l’année suivante le Manuel d’Anticipation Politique de Marie-Hélène Caillol, ainsi qu’un ouvrage sur l’immobilier en 2015, et des rééditions comme celle de l’ouvrage de Franck sur “L’Emergence des Euro-Citoyens : AEGEE de sa création à 2009

Fondation pour l’Education et la Formation à l’Anticipation Politique (FEFAP)

fefap-logo

Toujours autour de 2009, La Sorbonne s’intéresse de près à la méthode employée par Franck dans LEAP, la “Méthode d’Anticipation politique”. Cet intérêt donnera naissance à un premier cycle de formations à l’anticipation politique dans le cadre d’un partenariat LEAP/La Sorbonne, qui sera suivi par un deuxième cycle en 2010 de séances présentielles. C’est alors que le très bon ami de Franck, Jose Maria Compagni Morales, lui propose de lancer des formations en ligne. Tous les deux créent alors FEFAP en Espagne. Fin 2015, des difficultés obligent à fermer FEFAP et à réintégrer les formations à l’anticipation politique à LEAP.

Conseil International de l’Anticipation Politique (IRPA)

IRPA

En 2012, quelques mois avant sa mort, Franck Biancheri complète la panoplie des organisations liées à l’anticipation politique d’un dernier élément, IRPA, qu’il crée en Allemagne. Cette dernière organisation est conçue comme la haute autorité en matière d’anticipation, ayant vocation à organiser des congrès internationaux d’anticipation politique et à intégrer une dimension recherche. IRPA est aujourd’hui présidée par Christel Hahn.

Scroll To Top