Home / Nos rencontres / Erasmus, Franck Biancheri et le congrès du 8 mars : Relations
Erasmus,  Franck Biancheri et le congrès du 8 mars : Relations

Erasmus, Franck Biancheri et le congrès du 8 mars : Relations

Sur le perron de l’Elysée, le jour du fameux déjeuner avec le Président Mitterand

Cet événement est organisé par l’Association des Amis de Franck Biancheri en partenariat avec AEGEE-Paris.

L’association des Amis de Franck Biancheri a été créée il y a deux ans par ses amis et compagnons de route à la suite de sa mort le 30 Octobre 2012, à l’âge de 51 ans.

Le but de l’Association est de rendre hommage à la lutte acharnée que Franck Biancheri  a menée pendant 25 ans pour la démocratisation de l’Europe – de 1984 à sa mort – et  notamment :

–       Recueillir et organiser la matière disponible sur son travail et la rendre public sur un site « Centre de documentation de Franck Biancheri » (Projet en cours)

–       S’assurer que son travail perdure et qu’il reste cohérent avec les principes fondamentaux de Franck Biancheri en coordonnant les organisations et projets hérités de lui.

L’histoire de Franck Biancheri commence en 1984 lorsqu’il est étudiant et Président du bureau des élèves à Science Po-Paris.  Il organise alors le premier congrès des Etats Généraux des Etudiants d’Europe qui rassemble des étudiants des Grandes écoles parisiennes (Polytechnique, HEC, Science Po, etc..) et des étudiants de prestigieuses universités européennes. De ce congrès historique est née la première association trans-européenne d’étudiants, AEGEE-Europe, qui en quelques mois  développa des dizaines d’antennes à travers l’Europe (aujourd’hui AEGEE compte 13.000 membres et 200 antennes dans toute l’Europe).  Peu de temps après sa création, l’association apprenait l’existence d’un projet de programme trans-européen de mobilité étudiante qu’elle appelait de ses voeux … jusqu’à ce qu’elle réalise que malgré la volonté politique des gouvernements nationaux et les capacités techniques de la Commission Européenne à lancer un tel programme, les Ministères de l’éducation nationale était en sur le point d’enterrer le projet.  Cette situation amena Biancheri et AEGEE-Europe à réaliser leur premier exploit en élaborant une stratégie pour débloquer l’adoption de ce programme.  Après des mois de pression sur les décideurs en France, en Allemagne, au Royaume Uni, au Pays bas… la stratégie aboutit à un déjeuner officiel à l’Elysée entre Biancheri et son équipe d’européen, d’un côté, et Mitterrand et ses conseillers, de l’autre, dans le but de faire passer le message au Président que ce programme qu’il souhaitait n’allait pas voir le jour.  Le jour suivant Mitterrand fit une déclaration réitérant sa volonté de voir le programme exister. Trois jours plus tard, ERASMUS était adopté (sur l’adoption d’ERAMUS grâce à AEGEE-Europe, voici trois intéressants témoignages : de Franck lui-même, et aussi ici, et de M. Lenarduzzi, ancien fonctionnaire à la Commission européenne)

Franck Biancheri a appris de cette expérience que l’Europe n’irait nulle part sans ses citoyens et que  la démocratisation de l’Europe n’était pas seulement nécessaire pour des raisons morales mais aussi pour des raisons techniques de simple efficacité.

Puis, il s’est battu pour cette cause par tous les moyens possibles : organisations citoyennes (Prometheus Europe), partis politiques trans-européens (IDE, Newropeans), think-tanks (Europe 2020, LEAP), projets trans-continentaux (NICE, CICIS, NICOMED, NICOLAM, Global Europe, etc..), des outils méthodologiques (anticipation politique, IRPA), centres de formation (FEFAP) , maisons d’édition (Anticipolis), réseaux,  congrès, élections, marathons,  articles, magazines, livres, événements,  et projets de toute sorte… tous selon une même ligne directrice : « l’empowerment » de l’Europe par ses citoyens, ou démocratisation de l’Europe.

En 2006,  Franck Biancheri lance une nouvelle publication appelé « GEAB » (Global Europe Anticipation Politique) dans laquelle il débute un travail d’anticipation de la crise actuelle, qu’il considère à la fois comme une menace sur le monde mais aussi comme l’opportunité de réinventer une gouvernance européenne ancrées dans les principes démocratiques affichés par l’Union, i.e fondée sur des partis politique trans-européen, des élections trans-européennes, des médias trans-européens, etc… destinés à impliquer les citoyens trans-européens dans le processus de prise de décision trans-européen (une biographie de Franck Biancheri est disponible ici)

La crise de l’euro a révélé la raison d’être du travail de Franck Biancheri qui apparaît aujourd’hui comme une  source majeur d’inspiration pour résoudre la crise.

Au mois de Mars prochain, l’AAFB entend célébrer le 30ème anniversaire de la création d’AEGEE-Europe.  Par conséquent elle a établi un partenariat avec AEGEE-Paris, ville où tout a commencé il y a 30 ans, pour organiser cet événement du 8 mars.  Deux cent personnes vont se rencontrer dont des étudiants du réseau européen d’AEGEE et des amis et « sympathisants » des réseaux Franck Biancheri ( voir la page Facebook consacrée à l’événement).

Les thèmes choisis soulignent l’importance :

–       De la dimension politique de la crise européenne actuelle

–       Et le potentiel de solutions à cette crise fourni par les « générations ERASMUS ».

En effet depuis 28 ans, le programme Erasmus a produit des centaines de milliers de professionnels européens et citoyens  qui se sont répandus dans tous les secteurs d’activité de notre société civile, y compris à très haut niveau.  Les conditions semblent ainsi réunies pour la  réalisation de la convergence d’intérêt entre les acteurs de la construction européenne : étudiants, citoyens, politiques,  fonctionnaires, journalistes, entrepreneurs, etc..  que nous invitons à sceller une Alliance Démocratique le 8 Mars.

Concrètement, l’événement se compose d’une séance plénière de 5 heures, mêlant les discours d’intervenants,  les présentations des ateliers thématiques de la veille et des débats sur  ces « Europe » dont nous avons besoin pour relancer la machine communautaire : Europe de l’énergie, Europe de l’Industrie, Europe de l’Emploi,  Europe de la Fiscalité,  Europe Sociale, Europe des Médias,  Europe de la Défense,  Europe de l’Euro, et bien sûr Europe politique. Plus d’information sur la 5ème Rencontre des Amis de Franck Biancheri

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Scroll To Top