Home / QUI-SOMMES-NOUS / Pas au nom de Franck Biancheri!

Pas au nom de Franck Biancheri!

[Communiqué sur Gefira, AAFB – 10/09/2017]

En novembre 2015, en assemblée générale extraordinaire, l’Association des Amis de Franck Biancheri excluait à l’unanimité deux de ses membres, Bart Kruitwagen et Taco Dankers, suite à leur tentative de prise de contrôle unilatérale de l’association (attaquant les personnes les plus impliquées dans la gestion des projets, niant la légitimité du processus décisionnel collégial, critiquant violemment les objectifs, la stratégie et les projets de l’organisation, perturbant gravement le système de financement du Réseau Franck Biancheri, etc…).

Cet été, utilisant le nom de Franck Biancheri, des moyens financiers issus de son travail, une base opérationnelle créée par lui en 1987 (GEFIRA) et le label du parti politique qu’il a lancé en 2005 (Newropeans), Bart Kruitwagen et Taco Dankers lancent une campagne populiste contre les ONG aidant les migrants en Méditerranée, en ligne droite avec les thèses et actions de l’extrème-droite identitaire européenne.

Cette nouvelle attaque contre l’héritage intellectuel de Franck Biancheri confirme nos craintes de récupération politique sur des thèses d’extrème-droite par Kruitwagen et Dankers et nous oblige à nous mobiliser pour défendre l’image de Franck, désormais trainée dans la boue.

Au cours de ses trente années de combat européen, nombreux sont ceux qui ont croisé le chemin de Franck Biancheri et peuvent prétendre au titre de ses « Compagnons de route ». Mais seule l’Association des Amis de Franck Biancheri a légitimité à définir ce qui relève de l’héritage intellectuel de Franck et ce qui n’en relève pas.

Nous, héritiers et Amis de Franck Biancheri,

organisés en collège composé de sa fille, de ses parents, de sa compagne et de ses plus fidèles collaborateurs, forts d’une référence constante aux textes et actions de Franck réunis dans le un centre de documentation en ligne, le Franck Biancheri Documentation, agissant en conscience et en transparence pour faire connaître l’œuvre immense, progressiste et humaniste de démocratisation de l’UE poursuivi par Franck Biancheri pendant 30 ans et jusqu’à sa mort survenue en octobre 2012, avons légitimité à affirmer que les idées et actions menées par Kruitwagen et Dankers se situent à l’opposé de tous les principes défendus par Franck dont elles constituent la plus abjecte trahison.

Nous allons donc poursuivre et renforcer les actions que nous menons depuis 2015 demandant à Kruitwagen et Dankers :

. de retirer toute référence à Franck Biancheri sur le site de la fondation GEFIRA, certes créée par Franck Biancheri en 1987, mais aujourd’hui détournée de son objet;

. de retirer toute référence et tout article de Franck Biancheri sur les sites Newropeans-Magazine.org et Newropeans, aujourd’hui frauduleusement récupérés et détournés de leur objet;

. de remettre aux héritiers légitimes de Franck Biancheri les outils d’action créés par ce dernier et qu’ils ont détournés de leur objet (Gefira, Newropeans, Newropeans-Magazine).

L’« Europe chrétienne, grecque et romaine » prônée par Kruitwagen et Dankers ne se fera PAS AU NOM DE FRANCK BIANCHERI !

———–

Nous invitons tous les anciens compagnons de route de Franck Biancheri à nous contacter pour exprimer leur indignation et confirmer le dévoiement intellectuel que Kruitwagen et Dankers tentent de faire subir à la mémoire de ce grand personnage de l’histoire contemporaine européenne qu’est Franck Biancheri.

Nous invitons également les journalistes à profiter de leur intérêt pour la campagne identitaire de Kruitwagen et Dankers pour découvrir les innombrables articles, projets et organisations conçus par Franck Biancheri pendant 30 ans, anticipant les dangers d’extremisation que courrait une Europe non démocratique. Un travail qui inspire toujours les vrais héritiers de sa pensée comme le prouve par exemple ce Processus Citoyen de Démocratisation de l’UE intitulé #CitizenRoute73 lancé en juillet dernier à Louvain la Neuve (BE) par l‘AAFB entouré de nombreux partenaires.

———–

Pour tout contact avec nous sur ce sujet : info@franck-biancheri.eu (Victoire Baeyaert)

———–

Pièces du dossier:

Les fondamentaux de Franck Biancheri:

« L’avenir (interne et externe) de l’Europe dépend largement des réponses qu’elle donnera à la question de l’immigration… En tant que petit-fils d’italiens immigrés en France, je peux simplement dire qu ’à mon avis la seule réponse porteuse d’avenir positif et constructif pour l’Europe est « oui, nous voulons que les enfants d’immigrés deviennent européens »

Scroll To Top